• Accueil
  • > Non classé
  • > COMMUNIQUE DE PRESSE No 001/UDIS/JAN/2013: COMMUNIQUE DE PRESSE des Partis UDFR -IHAMYE et ISANGANO -ARRDC.

COMMUNIQUE DE PRESSE No 001/UDIS/JAN/2013: COMMUNIQUE DE PRESSE des Partis UDFR -IHAMYE et ISANGANO -ARRDC.

TOUS ENSEMBLE UNIS POUR LES PRISONNIERS POLITIQUES AU RWANDA
 
Les Partis UDFR – IHAMYE, ISANGANO-ARRDC portent à la connaissance du public qu’ils se joignent au Parti PS-IMBERAKURI et condamnent avec force le gouvernement rwandais pour les graves violations des droits de la personne, les mauvais traitements inhumains, dégradants subis aux opposants politiques détenus et autres prisonniers rwandais et appellent ainsi la communauté internationale, les organisations de défense de droits de l’homme (Amnesty international, Human Rights Watch, Internation Federation for Human Rights, et autres) à une large mobilisation et condamnation internationale du régime rwandais, de ses services de renseignements et pénitentiaires, et du parti FPR au pouvoir depuis 1994 pour leurs actes barbares.
 
Les Partis UDFR-IHAMYE et ISANGANO-ARRDC demandent également au gouvernement rwandais d’assumer ses responsabilités et d’assurer en particulier la sécurité des prisonniers ci-dessous transférés de la prison centrale (1930) de Kigali pour des raisons politiques vers la prison de Mpanga située à l’intérieur du Rwanda :
 
1. Le Major NDAGIJIMANA (ex FAR);

2. Monsieur MUNYAGISAKA;

3. Monsieur SEBAHAMBIZI Ezekiel

4. Monsieur MAZIMPAKA;

5. Monsieur Said;

6. Pasteur UWIMBABAZI Emile et

7. Monsieur KAGABO Diallo Callixte
 
UDFR – IHAMYE et ISANGANO -ARRDC lancent un appel à tous les démocrates et défenseurs des libertés démocratiques afin d’exiger du régime du FPR-Inkotanyi et son président Paul Kagame la libération sans condition des opposants politiques car ces derniers ne défendent que leurs visions différentes de celles du parti au pouvoir.
 
Il s’agit des camarades opposants dont les noms suivants :- Monsieur Maître Bernard NTAGANDA, Président Fondateur du Parti PS-IMBERAKURI (partenaire d’UDFR- IHAMYE), accusé et condamné pour ses opinions et engagements politiques dans l’opposition rwandaise au régime en place dirigé par le parti FPR depuis 1994.- Monsieur Déogratias MUSHAYIDI, Président Fondateur du parti PDP– IMANZI, accusé et condamné pour ses opinions et engagements politiques. – Madame Victoire INGABIRE Umuhoza, Présidente du Parti FDU-INKINGI, accusée et emprisonnée pour ses opinions et engagements politiques dans l’opposition rwandaise au régime du FPR au pouvoir depuis 1994,- Dr Théoneste NIYITEGEKA, qui a tenté donner sa candidature aux élections présidentielles de 2003. -Sans oublier aussi Agnès Uwimana et Saidati Mukakibibi deux journalistes du journal UMURABYO : arrêtées, condamnées pour leur liberté d’expression et d’opinion d’investigation et d’information en tant que journalistes !
Tous ces opposants politiques et journalistes sont injustement condamnés par le régime autoritaire du FPR soit d’idéologie génocidaire, soit des crimes d’atteinte à la sûreté de l’Etat, crime de discrimination et sectarisme, des crimes d’association de malfaiteurs. Toutes ces accusations n’ont qu’un seul but politique : d’exclure de la scène politique tout opposant au régime en place!
 
UDFR-IHAMYE et ISANGANO-ARRDC soutiennent l’action de grève de faim entreprise par Bernard NTAGANDA et Déo MUSHAYIDI depuis le 5 Janvier 2013 pour dénoncer l’injustice machiavélique du régime autoritaire du Gen. Kagame qui oppresse le peuple rwandais et bafoue la déclaration universelle des droits de l’homme. Même Prisonnier, on reste citoyen avec tous ses droits.
 
UDFR – IHAMYE et ISANGANO-ARRDC exigent qu’une enquête internationale soit menée par les organisations internationales des droits de l’homme sur les conditions de détention et de vies des prisonniers en général,et en particulier des prisonniers politiques dans toutes les prisons rwandaises;Les partis UDFR- IHAMYE et ISANGANO -ARRDC et leurs membres restent solidaires avec tous les opposants politiques et autres rwandais injustement emprisonnés;
 
UDFR – IHAMYE et ISANGANO-ARRDC appellent à la prise de conscience patriotique Rwandaise de tous les acteurs politiques et intellectuels rwandais afin de nous rendre compte du gâchis occasionné ces nombreuses années par le FPR depuis 1994 jusqu’à ce jour, sans aucun effort de dialogue politique entre le régime rwandais, les partis politiques d’opposition en exil et à intérieure, l’opposition armée comme le FDLR et le RUD dans les forêts de la RDC et les représentants des églises au Rwanda et ceux de la Société Civile à l’ intérieure du Rwanda et en exil.
  

Fait ce 15 Janvier 2013.
 Pour les Partis
UDFR-IHAMYE                                     ISANGANO-ARRDC
Boniface Hitimana,                              Jean Marie V. Minani,
Président                                                 Président

Laisser un commentaire